27/06/2009

De FILLON vraiment : pendule à l 'heure !

 

Cette position, réflexion  circule sur le net. Peut-être l' avez-vous déjà recue ? 

Pour une fois Mr.FILLON prend une bonne position 

Apparemment, le premier ministre Francois Fillon a choqué quelques musulmans Francais en déclarant : 

" LES IMMIGRANTS, NON FRANCAIS, DOIVENT S'ADAPTER " .

À prendre ou à laisser, je suis fatigué que cette nation s'inquiète à savoir si nous offensons certains individus ou leur culture.

Notre culture s'est développée en luttes, d'habileté et de victoires par des millions d'hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.'Notre langue officielle est le francais; pas l'Espagnol, le Libanais, l'Arabe, le Chinois, le Japonais, ou n'importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-en la langue!'
La plupart des Francais croient en Dieu.

ll ne s'agit pas d'obligation chrétienne, d'influence de la droite ou de pression politique, mais c'est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d'envisager une autre partie du monde comme votre pays d'accueil, car Dieu fait partie de notre culture. 
Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c'est d'accepter les
nôtres, et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous.'
Ici c'est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE.

Et nous vous offrons l'opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou de notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d'une autre grande liberté Francaise, 'LE DROIT DE PARTIR..'
   
Si vous n'êtes pas heureux ici, alors PARTEZ.

Nous ne vous avons pas forcés à venir ici. Vous avez demandé à être ici. Alors, acceptez le pays qui VOUS a accepté.